Bandeau
Histoire et Géographie
Le blog d’histoire-géographie de Jérôme Bouffand
Descriptif du site
Méthode de la composition en L-ES
Article mis en ligne le 14 août 2018
dernière modification le 8 janvier 2020

par jbouffand
logo imprimer

La composition est un exercice dont le but est de répondre à un sujet de façon organisée et argumentée.

Lors de l'épreuve d'histoire-géographie, deux sujets de composition vous sont proposés sur deux chapitres différents. Ces sujets sont forcément tous les deux des sujets d'histoire OU tous les deux des sujets de géographie.

L'intitulé du sujet peut être de nature et de longueur très variable. Il ne propose pas forcément de problématique. Le sujet est une reprise partielle ou totale d'un thème du programme. Le sujet aborde des contenus sur lesquels deux heures de cours au minimum auront été consacrées.

Nous verrons comment réaliser une composition à travers un exemple tiré du programme de Terminale :

« Socialisme et communisme en Allemagne de 1875 à 1919 »

Commençons par l'introduction.

Introduction

L'introduction a pour but de présenter le sujet et de donner les grandes lignes du raisonnement que l'on va suivre. Elle se compose de trois parties :
-Dans la présentation du sujet, on définit les termes essentiels, on montre les liens qu'ils entretiennent entre eux (importance des mots de liaison), on définit le cadre spatial et éventuellement temporel (en histoire).
-La problématique est la question à laquelle on cherche à répondre. Elle doit être pertinente vis à vis du sujet.
-L'annonce du plan est en quelque sorte le « sommaire » de votre composition.

Présentation du sujet

En 1875, les différents partis allemands nés des idées marxistes fusionnent au congrès de Gotha. A partir de cette date, le parti social-démocrate allemand (SPD) s'affirme peu à peu comme le parti dominant la vie politique de l'empire allemand. Mais en 1919, ce parti se retrouve divisé en deux partis rivaux, le SPD et le parti communiste allemand (KPD), qui s'affrontent lors de la révolution spartakiste.

Problématique

Comment le socialisme allemand est-il passé d'une situation d'unité à une situation d'affrontement ?

Annonce du plan

De 1875 à 1914, le SPD s'affirme progressivement comme le plus puissant parti politique de l'Allemagne impériale. Mais la Première Guerre Mondiale vient révéler les contradictions internes de ce parti et rompre son unité.


Après avoir rédigé l'introduction, laissez quelques lignes pour plus de clarté. Voyons ensuite en quoi consiste le développement.

Développement

Le développement est la partie du devoir où l'on développe les arguments qui permettent de répondre au sujet. On considérera qu'un argument est l'association d'une idée (affirmation générale) prouvée par un ou plusieurs exemples. Un exemple peut être un personnage, une doctrine politique, un événement, un lieu, une œuvre d'art,... Bref, c'est quelque chose de concret qui peut être situé dans le temps et l'espace.

Le développement s'organise en parties et en sous-parties, séparées par des phrases de transition et de conclusion, qui montrent la progression de votre raisonnement.

Je vous conseille fortement de travailler votre développement au brouillon sous forme d'un plan très détaillé. A partir de notre exemple, nous pourrions avoir ce plan détaillé :


I) LA CREATION ET L'ASCENSION DU SPD

Introduction de la première partie

En fédérant les courants rivaux du socialisme allemand, le congrès de Gotha donne naissance à une force politique d'opposition de premier plan dans un empire allemand au régime politique assez autoritaire.


A)
La création d'un parti socialiste allemand unifié à la doctrine ambiguë

Introduction de la première sous-partie

Les socialistes lassaliens et marxistes s'unissent en 1875 et tentent de résoudre le problème posé par leurs divergences idéologiques pour obtenir un plus grand poids sur la scène politique allemande.

argument

idée

exemple

1er argument

Socialisme allemand divisé jusqu'en 1875

2 courants principaux, l'un proche de Karl Marx et l'autre influencé par les idée de Ferdinand Lassalle

2e argument

Unification des deux courants pour avoir un poids politique plus fort en Allemagne

Au congrès de Gotha en 1875, où le nouveau parti fixe son programme.

3e argument

Un parti uni mais à la doctrine politique ambiguë

Officiellement marxiste, donc proclamant la nécessité de la révolution du prolétariat contre les bourgeois, mais aussi réformiste, c'est à dire impliqué dans la vie politique démocratique pour obtenir légalement des améliorations aux conditions de vie ouvrières.

Conclusion/transition de la première sous-partie

Le congrès de Gotha donne naissance à un parti politique plus puissant, mais dont la doctrine porte une contradiction entre son marxisme affirmé et sa pratique réformiste. Il se heurte à la méfiance du chancelier Bismarck.



On procède ensuite de la même façon pour la deuxième sous-partie, que l'on conclut elle aussi par une phrase de conclusion/transition. Ensuite, on applique la même méthode pour la deuxième, voire la troisième partie de notre développement.

Ce plan détaillé vous facilitera ensuite la rédaction : il ne vous restera plus qu'à mettre en phrase l'ensemble de ces informations. Plus vous passerez de temps sur votre plan détaillé, meilleure sera votre composition.

La composition s'achève par une conclusion.

Conclusion

La conclusion apporte la réponse à votre problématique. Pour répondre à la problématique, il suffit en général de rappeler les idées principales que vous avez développé dans le développement. Elles sont énumérées par les phrases de conclusion à la fin de chacune de vos parties et sous-parties. En les reprenant dans la conclusion, il est bon de les reformuler pour éviter des effets de répétition.

On procède ensuite éventuellement à une « ouverture » sur un sujet voisin. L'ouverture est ce que lira en dernier votre correcteur. Ce sera donc son impression final. Mieux vaut ne pas faire d'ouverture plutôt qu'en faire une mauvaise.

CE QU'IL FAUT FAIRE :

Il faut ouvrir sur un sujet voisin : la période qui suit immédiatement le sujet (en histoire), un espace comparable (en géographie).

CE QU'IL NE FAUT PAS FAIRE :

-Une ouverture sur un sujet qui n'a rien à voir. Dans notre cas, ce serait par exemple ouvrir sur l'histoire du Proche-Orient.

-Une ouverture-fiction : « comment ce serait si les choses s'étaient passées différemment ? »

Dans notre exemple, la composition pourrait ressembler à ceci :

Réponse à la problématique

Né au congrès de Gotha, le SPD connaît une ascension irrésistible malgré l'opposition de Bismarck et devient le principal parti politique allemand à la veille de la Première Guerre Mondiale. Sa doctrine politique est originale mais ambiguë, associant un marxisme affirmé et un réformisme pratiqué, ce qui est source de tensions dans le parti. C'est avec la question de l'acceptation de la guerre par le SPD que ces tensions aboutissent à la rupture du parti entre 1914 et 1917. Les dissidents finissent par fonder le KPD, dont le projet est rival de celui du SPD. Cette rivalité se régle dans le sang au moment de la révolution spartakiste en janvier 1919.

Ouverture

A court terme, le SPD semble vainqueur incontesté. A plus long terme, la rivalité entre le SPD et le KPD va se poursuivre sous la République de Weimar.



Concrètement, comment m'y prendre ?

Vous devez passer environ 2h30 à 3h sur un sujet de composition. Je vous conseille de répartir votre temps comme il suit :
-15 minutes pour réfléchir au sujet
-1h30 pour travailler au brouillon l'introduction, la conclusion et le plan détaillé
-1h pour rédiger au propre
-15 minutes pour relire votre composition.